Le baptême des trois oursons

La famille ours des Pyrénées a le plaisir de vous faire part du baptême de ses trois petits derniers.

Par Gérard Caubet

Les trois oursons nés dans les Pyrénées en 2011 attendaient de recevoir un nom de baptême pour entrer dans la postérité. En début d’été 2012, ils étaient quatre mais l’un a succombé.  Deux sont des oursonnes et l’autre un jeune de sexe encore indéterminé.

ours des Pyrenées

© Frantz Breitenbach, ours des Pyrenées

Cette coutume de baptiser les ours n’est ni nouvelle ni farfelue. Elle était autrefois le fait des montagnards, bergers et chasseurs qui voisinaient avec le plantigrade.

En 2013, modernité obligeant, une vaste consultation a été lancée sur Internet.

Sur les 20 000 réponses reçues, trois noms sont sortis du chapeau : Callisto, Soulane et Pépite.

Un parrain leur a été attribué à titre posthume. Il s’agit de Gilbert Simon, anciennement Directeur de la Nature et des Paysages du Ministère de l’Ecologie de 1992 à 1996 et à ce titre artisan du premier Plan Ours en 1984.
Dans le passé, cet honneur était réservé à des vedettes du show-biz et même à une femme de président …

Les anti-ours ont promptement déterré la hache de guerre, trouvant ridicule cette pratique de « quelques illuminés de l’écologie n’ayant rien compris à la biodiversité et au développement durable » et à ces pratiques « d’ordre religieux » appliquées à la faune sauvage.

Découvrez une randonnée dans la Vallée de l’ours avec La Balaguère, tour opérateur spécialiste des Pyrénées.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*