Le chrisme

De nombreux tympans d’églises romanes rencontrées au hasard  des randonnées sont ornées d’un curieux symbole de forme circulaire orné de signes cabalistiques.

[portfolio_slideshow]

Il s’agit d’un chrisme dont l’origine remonte à l’empereur romain Constantin.
Converti au christianisme qu’il décrète en 313 religion d’état, il se met en recherche de signe de ralliement. Aujourd’hui on dirait un logo.

Jésus lui serait apparu en songe à la bataille du pont Milvius. Lui montrant un Chrisme il lui dit « par ce signe tu vaincras ».

Depuis le chrisme devint le symbole de la chrétienté combattante.
On y voit les lettres grecques X (ki) et P (ro), initiales de Jêsous Xristos.
Elles sont souvent accompagnées de l’alpha et de l’oméga, premières et dernières lettres de l’alphabet grec pour symboliser  le début et la fin du monde
Le tout s’inscrit dans un cercle à 6 ou 8 rayons symbolisant le monde.

Par Gérard Caubet

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*