Le Parc naturel des vallées occidentales

Un territoire à découvrir aux confins de la Navarre et de l’Aragon.

Il existe sur le versant espagnol des Pyrénées un territoire à découvrir.
Pour sa richesse, il est classé « Parc naturel des vallées occidentales ».
Les 27073 hectares que compte ce vaste territoire englobent les vallées d’Ansó, Hecho, Aragüés del Puerto et Borau. Ici plus qu’ailleurs, le développement urbanistique a été bien moins agressif que dans d’autres vallées. Les villages ont su garder leur authenticité.

Le parc se situe aux confins de la Navarre et de l’Aragon, de l’autre côté de la frontière.
Côté français, il voisine avec le massif du pic d’Anie et le cirque de Lescun.
Il fait frontière avec la France au niveau du sommet de la « Table des 3 rois ». La Balaguère propose un circuit de randonnée en raquettes dans ce secteur.
Comme son nom le suggère sans le dire, la Mesa de los Tres Reyes, était au moyen âge une ancienne borne entres les royaumes de Béarn, Aragon et Navarre.

Alano

Le relief est compliqué. La prédominance du calcaire produit un paysage karstique tout en creux et bosses où alternent sapins et pairies.
Le massif est fermé au sud par est une longue falaise calcaire aux airs de Dolomites.
Elle s’étire de la sierra d’Alano à la sierra de Bernera.
En son centre culmine le pic du Visaurin.
Sa silhouette massive en forme de chapeau de gendarme, le rend reconnaissable entre tous.

Bien que ne dépassant pas la barre symbolique des 3000 m, la table des trois rois est un sommet bien connu des pyrénéistes en recherche d’émotions sauvages.

Les géologues classent ces montagnes dans la catégorie des Sierras intérieures. Lors de la surrection des Pyrénées, la zone axiale a été recouverte par une considérable épaisseur de sédiments calcaires. L’érosion s’est mise en route et ce que nous avons sous les yeux ne sont autres que les chicots de cet immense couvercle.

De fortes influences atlantiques font bénéficier la région d’un climat humide et frais.
Il en résulte une végétation naturelle où hêtres et sapins s’entremêlent. Ces deux essences se partagent l’espace avec quelques forêts de pins récemment plantés.

L’hiver, la neige peut tomber en abondance.

C’est tout bénéfice pour les petites stations de ski de fond de Linza, Gabardito et Lizara. On y pratique aussi la raquette à neige.

Les témoignages d’activité humaine sont pléthores. La vallée d’Aguas Tuertas regorge d’une quantité invraisemblable de mégalithes datant du néolithique. Les préhistoriens y voient les prémices d’une occupation sédentaire des Pyrénées au néolithique.

Plus bas dans la vallée de Hecho, au dessus de la Boca del infierno, existe en plein bois un important regroupement de cromlechs. Pas moins de 120. Un éminent historien médiéviste Antonio Ubieto situe à cet endroit appelé « Corona de los Muertos », la bataille de Roncevaux.

Une voie romaine bien conservée traverse la frontière par le col de Pau.

Elle a été largement utilisée par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Elle l’est toujours !

La migration des hirondelles, mérite d’être contée. Chaque année, un important contingent de jeunes filles de Roncal et Hecho, rejoignait Mauléon à pied par la montagne pour y faire la saison des espadrilles. Les souletins les voyant venir s’écriaient : « les hirondelles sont de retour ».

Sur la carte, les noms basques et aragonais se mêlent sans logique apparente. Ils accréditent l’idée que les limites administratives n’ont pas toujours été ce qu’elles sont.
Dans les temps reculés, la région était inclue dans le territoire linguistique de la langue basque. Pour preuve, la lettre « X » est très fréquente dans les noms de lieux. Elle se prononce « Ch ». il en est ainsi du toponyme Taxeras désignant l’If..Gorges et autres passages étroits sont appelés « Axar ». Leur nombre important est un signe indubitable de la rudesse du relief.
Depuis, le basque a reflué. Le « cheso » est le parler local. Il est encore en usage dans la vallée de Hecho.

Par Gérard Caubet

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*