Les Pyrénées, une terre de vélo

Bien sûr, lorsque dans le cadre enchanteur de nos belles montagnes l’on évoque la petite reine, le Tour de France vient tout de suite à l’esprit. Des pages glorieuses de la grande boucle continuent de s’y écrire et des cols mythiques sont désormais connus dans le monde entier. Mais la bicyclette offre tout au long de la chaîne bien des plaisirs qui ravissent le sportif de haut niveau comme le promeneur…

La Balaguère, spécialiste du voyage à pied, propose désormais de découvrir à vélo les magnifiques paysages pyrénéens à travers des suggestions de voyages comme celui qui permet de traverser les Pyrénées en ralliant l’Atlantique à la Méditerranée : la traversée des Pyrénées à vélo.

mediterranee a velo

Dans les roues des coureurs

Au sommet des cols célèbres se trouve le Tourmalet. Emprunté pour la première fois en 1910, il est celui qui a été le plus souvent franchi part le Tour, tous massifs confondus. On ne peut l’évoquer sans parler d’Eugène Christophe, ce coureur qui, après avoir brisé sa fourche dans la descente du col dû faire 14 kilomètres à pied avant d’effectuer lui-même la réparation à Sainte-Marie de Campan. C’était en 1913…

Parmi les autres passages obligés citons l’Aubisque, le Soulor, le Peyresourde ou encore des arrivées en altitude comme celles du Plateau de Beille ou de Saint-Lary Soulan Pla d’Adet qui en 1974, vit la victoire de Raymond Poulidor à l’âge de 38 ans.

Aujourd’hui, beaucoup de cols pyrénéens empruntés par le Tour affichent, à chaque kilomètre, un panneau qui indique l’altitude, le pourcentage moyen de la pente et la distance restant à parcourir avant l’arrivée au sommet.

Le plus haut ? Le port d’Envalira et ses 2408m est situé en Andorre. Son ascension est longue (35 kms) sur une route très fréquentée par les voitures !

Le plus difficile ? Peut-être le col de la Pierre St Martin à cause des forts pourcentages et des 1500m de dénivelée.

Le plus beau ? Ils le sont tous à des degrés divers ! Citons le col des Tentes qui côtoie le Cirque de Gavarnie ou encore le col de Port en Ariège, car il offre de superbes paysages de moyenne montagne.

Les voies vertes pour des balades tranquilles

Conçues pour la plupart sur l’emplacement d’anciennes voies de chemin de fer, elles présentent l’intérêt de pouvoir être parcourues en famille dans un cadre souvent magnifique.

C’est le cas de la VV des Gaves (27 kms) entre Lourdes et Cauterets avec une première partie, jusqu’à Pierrefitte-Nestalas, sans difficulté aucune, et un second tronçon plutôt réservé aux vététistes.

La VV St Girons-Foix est plus longue (42kms) et se situe entièrement dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées ariègeoise.

Citons encore la VV de la Nive entre Bayonne et Ustaritz qui permet d’approcher le Pays basque intérieur en longeant l’une des ses rivières emblématiques.

Le VTT dans tous ses états

Les Pyrénées constituent un terrain idéal pour cette discipline avec une moyenne montagne aux aspects variés et des spots d’altitude qui offrent de superbes descentes comme celle du Pic du Midi avec un départ à 2877 m d’altitude. Mentionnons également le Pic du Jer à Lourdes ou encore l’itinéraire d’enduro de Superbagnères avec une dénivelée de 1200 m.

vtt pyrenees val d azun

C’est dans l’Aude que se trouve le plus grand site VTT des Pyrénées : 900 kms de circuits balisés autour de Quillan, Axat, Couiza…

Du côté de l’Espagne, parcourir en deux roues le désert des Bardenas représente assurément une belle aventure à la portée de tous.

Mais depuis peu, le VTT est aussi passé à l’électrique !  La Balaguère propose ainsi une découverte tout en douceur du splendide Val d’Azun, véritable paradis du cyclisme : les balcons du Val d’Azun à VTT électrique ! Et bien d’autres circuits à vélo électrique.

Toutes les randonnées de La Balaguère à vélo.
Toutes les randonnées de La Balaguère à vélo dans les Pyrénées.

Par William Boinot
Concepteur-rédacteur et Journaliste

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*