Où randonner en hiver sans neige ?

Une agréable randonnée à travers d’épaisses forêts parsemées de clairières qui offre de superbes panoramas sur la Vallée de Campan et du Haut-Adour !

Avec les températures clémentes, la neige absente des sommets, l’hiver a des airs printaniers pour la saison ! En temps normal, nous aurions aimé vous proposer une randonnée raquettes dans notre massif qui regorge de splendides belvédères et de crêtes parfaitement dessinées pour s’élancer à la conquête d’espaces sauvages immaculés.
Or, étant donné les conditions spéciales liées au manque d’enneigement, il est recommandé de ne pas s’aventurer en raquettes sans l’accompagnement d’un professionnel. Comme tous les amoureux de nature, l’adaptation au changement et aux caprices des cieux fait partie de notre ADN. C’est pourquoi
, nous vous invitons plutôt à tester une promenade paisible sans neige, mais ô combien agréable sous ce rare soleil d’hiver !

Pour profiter d’une journée complète et combiner différents types de plaisirs, préférez le samedi matin ! Ainsi, vous pourrez allier à votre balade une visite du marché, chaleureux et pittoresque, tout en faisant le plein de délicieux produits locaux pour votre pique-nique.

Si vous démarrez la randonnée vers 11h30 après une promenade sur le marché, vous arriverez au sommet du Bédat vers 13h ou 13h30, juste à l’heure pour vous restaurer ! Puis au retour, terminez votre journée par deux heures de détente à Aquensis, le centre thermo-ludique de Bagnères.

> ACCÈS : le départ se fait du charmant bourg thermal de Bagnères-de-Bigorre situé à 20 kilomètres au sud de Tarbes.

> DIFFICULTÉS : il s’agit d’une randonnée facile qui emprunte de bons sentiers. Les tempêtes des mois précédents ayant fait tomber quelques arbres, il faudra parfois contourner ou passer au-dessous de certains troncs.

  • DÉNIVELÉ À LA MONTÉE : 420 mètres.
  • DÉNIVELÉ À LA DESCENTE : 420 mètres.

> Temps : le temps de marche total est environ de 3h30.

Descriptif de la randonnée

Cette balade vous emmène sur le Bédat, le petit sommet culminant de Bagnères, avant de rejoindre un autre petit sommet, le Tucou. Pour finir, vous descendrez par les nommées Allées Dramatiques vers le Vallon du Salut… alors, allons-y !

> 00H00 BAGNÈRES-DE-BIGORRE, les Grands Thermes

Passez devant le Musée Salies. Puis, la rue tourne vers la droite. Au coin du Casino, prenez sur la gauche la rue du Pont d’Arras, dépassez Aquensis et continuez sur cette même rue. Après avoir laissé la rue Saint-Blaise à votre droite, une ruelle s’élève un peu plus loin à gauche de la rue principale et longe quelques maisons assez hautes. Prenez cette rue en montée qui donne sur la rue du Mont Olivet et, au bout de quelques mètres, rejoignez une petite route qui monte ; suivez-là pendant quelques mètres.

Le départ du sentier se fait à gauche de la route ; il est indiqué par un panneau de randonnée. Il commence par quelques lacets et se termine sur cette même petite route goudronnée que vous suivez pendant une centaine de mètres.

Au virage, sortez par la gauche de la route et empruntez un nouveau sentier (toujours indiqué par un panneau de randonnée) qui monte en lacets. Celui-ci est très
confortable et bien tracé.

Plusieurs lacets plus haut, un grand arbre tombé barre la route. Passez sous celui-ci pour arriver sur une piste.

> 0H20 Prenez cette piste vers la droite et atteignez une petite route à la hauteur d’une barrière. Suivez celle-ci pendant 50 mètres en montée. A partir de là, laissez une autre piste qui part vers la gauche. Derrière les panneaux de balisage de randonnée, un sentier en lacets part dans la forêt. Empruntez-le pour rejoindre après quelques lacets un chemin un peu plus important à la hauteur d’un cairn. Prenez vers la droite ce chemin large en montée qui arrive jusqu’à un nouveau panneau de randonnée.

> 0H45 Mont Olivet, 792 mètres
Continuez sur le même chemin qui descend, tournes vers la gauche et arrivez sur un grand col. Traversez-le en laissant à droite l’arrivée d’une petite route et à gauche une piste pour suivre un sentier signalé avec une indication de randonnée. Ce sentier (assez à plat) bifurque à la hauteur d’une doline (= dépression du terrain). Prenez le sentier de droite, même si les deux sentiers se retrouvent un peu plus haut sur le Col du Bédat.

Traversez le Col du Bédat vers le sud en direction d’un panneau de randonnée. Prenez un sentier qui monte et arrive sur le sommet du Bédat après quelques lacets où il y a une belle table d’orientation en céramique et un beau panorama. Continuez le sentier sur la crête pour arriver à la Vierge du Bédat.

> 1H20 Vierge du Bédat
Cette grande statue de la vierge a été construite ici pour protéger la ville de Bagnères des tremblements de terre. Le point culminant de la randonnée offre de beaux panoramas sur la vallée !
A partir d’ici, deux chemins descendent. Ne pas prendre celui qui plonge vers le versant nord dans la forêt et arrive directement à Bagnères-de-Bigorre. Pour prolonger le plaisir de votre balade, préférez celui qui descend versant sud dans les prés en direction d’un arbre solitaire. Ce sentier descend en lacets et rejoint un autre sentier horizontal vers la droite (panneau indicateur).
Au bout de quelques minutes, un chemin caillouteux (mais court) quitte le sentier en direction d’une petite route. Descendez sur ce chemin et suivrez la petite route qui atteint une autre un peu plus importante ; attention n’empruntez pas cette première petite route. Suivez la route qui part vers la droite pendant environ 100 m. Engagez-vous dans le chemin indiqué par un panneau qui monte vers la gauche jusqu’à une barrière.

>1H45 Barrière.
A partir de cette barrière, vous pouvez poursuivre votre montée jusqu’au Tucou, la pointe
rocheuse que vous apercevez en haut vers le sud. Si vous voulez marcher encore un peu,
prenez le sentier qui monte doucement au-dessus d’une table de pique-nique et qui fait
quelques lacets pour arriver au sommet du Tucou. Ici, c’est encore l’occasion de profiter d’un beau panorama !

Puis, redescendez à la barrière par le même chemin. Entre la montée et la descente comptez environ 50 minutes pour 150 m de dénivelé.

Prenez un sentier qui part vers la gauche (dans le sens de la montée) en direction de l’est et longe la montagne. Suivez-la pendant environ vingt minutes. A la hauteur d’un panneau de randonnée qui indique « Allées Dramatiques », quittez le sentier horizontal et empruntez celui qui part en descente vers la gauche en lacets. 150 mètres de dénivelé plus bas, ce sentier rejoint une piste. Si on la suit en descente vers la droite, on arrive sur une petite route. Suivez celle qui descend vers la gauche en direction du bâtiment des anciens thermes – à côté de l’entrée du Parc du Vallon du Salut – aujourd’hui réhabilité en Conservatoire Botanique Pyrénéen.

> 2H30 Traversez le joli parc du Salut pendant environ 1 km jusqu’à son autre entrée, une agréable promenade à plat. Vous arrivez en ville.
Prenez la rue Proper Nogues et tournez vers la gauche au bout de la rue (club de tennis) pour rejoindre les grands thermes.

> 3H00 Grands Thermes. Fin de la randonnée… et si vous suivez mon conseil, bonne baignade !

Photographies : Chris Castillon – https://www.facebook.com/bagneres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*