Les montagnes basques

Les montagnes basques occupent un cinquième des Pyrénées à l’ouest de la chaîne. Elles sont particulièrement propices à la pratique de la marche à pied. Pas étonnant que La Balaguère y propose de nombreuses randonnées.

Les montagnes basques commencent à la Rhune au niveau de l’océan atlantique. Du haut de ses 905m, la Rhune domine l’océan au bord duquel s’étale Hendaye, Saint jean de Luz, Irun et Fontarabie. Par beau temps la vue s’étend vers le nord jusqu’aux plages des landes  et au sud sur les montagnes de Navarre.

La Rhune

La Rhune

Les montagnes basques s’achèvent au pic d’Orhy 2017m. Après commencent les Pyrénées véritables.

Le pic d’Orhy est le seul sommet basque à dépasser les 2000 m.

A ses pieds s’étend la Soule appelée par ses habitants Xiberoa. Ses vallées profondes, sont annonciatrices d’un changement de paysage. La soule fait transition avec les Pyrénées béarnaises. Notamment l’habitat. Les type basque disparaît au profit de solides maisons béarnaises plus adaptées à la montagne.

Au milieu de la chaîne des montagnes basques se dresse le pic d’Artzamendi 926 m. On est au cœur de la Basse Navarre. La toponymie révèle que « mendi » est  un vieux terme prélatin qui signifiant montagne. Ceci rappelle les origines obscures de la langue basque.

L’Artzamendi, littéralement  la montagne de l’ours est reconnaissable à sa tour en forme d’observatoire. Sa fonction est de réguler le trafic aérien franchissant les Pyrénées à ce niveau. Panorama superbe. Le GR10 et la HRP y passent.

Les montagnes basques offrent une palette de couleur allant du vert tendre printanier au roux flamboyant l’automnal.

Pays Basque en automne ©mimadeo-Fotolia

Pays Basque en automne ©mimadeo-Fotolia

Cette exubérance de la végétation ne doit rien au hasard. Elle est due à la proximité de la mer qui agit comme un brumisateur auquel se combine une douceur du climat.

L’altitude modeste des montagnes basques ne doit surtout pas laisser penser que les randonnées sont au rabais. On part de bas pour monter haut et de fait les dénivelés sont souvent importants. Fort heureusement de nombreuses pistes pastorales permettent de raccourcir les accès. Elles aboutissent souvent à des ventas. Les ventas sont une particularité du Pays Basque. Il s’agit de commerces montés par les espagnols à destination des français qui viennent s’y ravitailler en alcool, cigarettes et y casser la croute. Dépaysement assuré !

Le Pays Basque est une montagne habitée à forte activité agricole. Dans les fermes impeccablement tenues on fabrique le fameux fromage Ossau Iraty. Le lait provient des brebis manechs reconnaissables leur toison abondante et leur tête noire ou rousse. Ce sont les races autorisées dans l’appellation.

Par Gérard Caubet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*