Grands sites pyrénéens

Les Pyrénées regorgent de grands sites : incontournables par la beauté des paysages, par leur biodiversité, ou par leur caractère historique et culturel, vous pouvez les découvrir en randonnée.

Le massif du Néouvielle en vidéo

Le massif du Néouvielle en vidéo

Le massif du Néouvielle, un paysage incontournable des Hautes-Pyrénées. Découvrez en vidéo des images prises durant notre randonnée "La ronde des lacs". Un très bel itinéraire de lac en lac accessible aux personnes en bonne condition physique, nul besoin d'être un randonneur aguerri ! [dssb_sharing_button _builder_version="4.9.10" _module_preset="default" social_network="twitter" hover_enabled="0"...

Néouvielle, des lacs à gogo

Néouvielle, des lacs à gogo

Placé en avant poste de la chaîne des Pyrénées le massif du Néouvielle est le paradis des randonneurs, des lacs, et des pêcheurs de truites. Comme son nom ne l’indique pas, le Néouvielle n’est pas le plus haut du massif. La palme revient au Pic Long. Ces 3192 m font de lui le plus haut sommet entièrement français. Cocorico ! Au Néouvielle, les lacs sont tellement nombreux que les doigts de mains et de pieds d’un groupe de randonneur Balaguère ne suffiraient pas à les compter. La raison est à rechercher dans les tréfonds de l’histoire géologique du massif. Le Néouvielle est ce que les géologues appellent un pluton : une énorme bulle de magma refroidi imperméable au ruissellement. Plus prés...

Refuge et lacs d’Ayous

Refuge et lacs d’Ayous

Pour les randonneurs, les lacs d’Ayous sont au nombre de 4. Soit, dans l’ordre où les découvrent les randonneurs venus du bas : Roumassot, Miey, Gentau et Bersau. Ils se déversent l’un dans l’autre à l’exception du Roumassot qui collecte toutes les eaux de ses confrères. Curieusement, bien que n’ayant pas d'exutoire, il ne déborde pourtant jamais. En cause, la présence d’une grotte dans laquelle s’évacue le trop plein. Il rejaillit 200 mètres plus bas après un parcours souterrain jamais exploré. Les géologues y voient l’empreinte des glaciers. Pour preuve, la présence de nombreux « dos de baleine », roches polies et repolies par le rabot glaciaire dont la forme longue et arrondie fait...

Les sommets des Pyrénées Orientales

Les sommets des Pyrénées Orientales

Les Pyrénées Orientales (à ne pas confondre avec le département du même nom) commencent en Andorre pour se terminer les pieds dans l’eau dans la Méditerranée. C’est à Port-Vendres que se situe le point zéro du niveau des mers de la planète. Impossible d’aller plus bas sur terre. La principauté d’Andorre est plus connue pour ses supermarchés en détaxe que pour le prestige des ses sommets. La chaîne andorrane ceinture la haute vallée du Valira et fait frontière avec la haute Ariège et la vallée d’Ax. Elle culmine à la Coma Pedrosa  qui frise les 3000 mètres sans les dépasser. (2942 seulement). En construisant le tombeau de Pyrène, ce grand fainéant d’Ulysse aurait pu faire un effort. Il faut...

Les sommets des Pyrénées centrales

Les sommets des Pyrénées centrales

Dans les Pyrénées Centrales, il n’existe pas une liste des sommets de plus de 3000 mètres mais plusieurs. Tout dépend de la méthode de comptage. Celui qui ferait un inventaire de points cotés dépassant les 3000, trouverait 212 sommets. La liste officielle étable par la très sérieuse UIAA (Union internationale des associations d'alpinisme) considère qu'un 3000 doit dépasser de 10 mètres le col qui le sépare du voisin. Vu de cette façon, on passe de 212 à 129 sommets dans les Pyrénées Centrales. On peut discuter à l’infini sur ces critères mais ils ont le mérite d’exister ! D’Ouest en Est, la haute chaîne des Pyrénées Centrales commence au Balaïtous dans le Val d’Azun. Juste à côté, les pics...

Le Val d’Aran : randonnée, ski et duty-free

Le Val d’Aran : randonnée, ski et duty-free

En remontant le Val d’Aran, on s’aperçoit rapidement qu’il ne s’agit pas d’une vallée pyrénéenne tout à fait comme les autres. La rando, le ski et les boutiques duty-free cohabitent en bonne intelligence ! Les villages s’égrènent en chapelet sur les versants. En général au soleil. La plupart sont joliment restaurés voire certains créés de toute pièce sans que la rétine s’en trouve choquée. On sent qu’ici l’argent ne fait pas défaut. Le roi d’Espagne a ses ronds de serviette à Baqueira Beret dont il dévale les pistes tout shuss. Ceci explique cela ! Le fond de vallée jusqu’à Bossóst a des allures de vaste supermarché dont les rayons regorgent à foison d’apéros et de cigarettes en détaxe....

San Sébastien : la perle de la côte cantabrique

San Sébastien : la perle de la côte cantabrique

La beauté et l’élégance de sa baie, encadrée par le Mont Igueldo et l’île de Santa-Clara a séduit La Balaguère… et le monde entier ! Ville romantique, au patrimoine naturel et architectural remarquable, San Sébastian est aussi un haut lieu de la gastronomie. Ce n'est pas pour rien que La Balaguère a choisi d'y consacrer un séjour de réveillon. Mais savourons tout d’abord quelques morceaux d’histoire. C’est à partir d’un monastère que tout a débuté. La date de sa fondation est incertaine, mais le premier document qui l’atteste date du 11ième siècle. A cette même époque, le roi Sanche VI de Navarre y fonde un port qui donne vraiment vie à la cité. Puis à partir du 15ième siècle, les grandes...

Collioure : la perle catalane

Collioure : la perle catalane

Parce que Pyrénées rime avec Méditerranée, La Balaguère propose aussi une autre façon de découvrir la Grande Bleue… en prenant de la hauteur, bien évidemment. Entre Argelès-sur-Mer et Cerbère, le littoral, appelé côte Vermeille, est bordé de criques rocheuses, de vignobles à flanc de coteaux  et de charmants petits ports de pêche… Plus de 2000 ans d’histoire Comptoir maritime grec avant sa conquête par les romains vers 120 av. JC, ce joyau de la catalogne française est connu pour son château dont les fondations plongent dans la mer. Demeure des rois de Majorque au 13ième et 14ième siècle, il devint forteresse un siècle plus tard. Peu à peu, les rois d’Aragon, d’Espagne et de France le...

Saint-Jean-Pied-de-Port : un patrimoine exceptionnel au cœur de l’identité basque

Saint-Jean-Pied-de-Port : un patrimoine exceptionnel au cœur de l’identité basque

Site incontournable du tourisme régional, cette cité médiévale constitue aussi une étape importante sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Que ce soit à travers ce pèlerinage ou le sentier de randonnée du GR 10, La Balaguère a fait de Donibane Garazi le point de rendez-vous de quelques-uns de ses plus beaux circuits, comme avec le voyage "De Saint-Jean-Pied-de-Port à Logroño". Donibane Garazi, c’est le nom basque de cette ancienne place forte située au pied du mythique col de Roncevaux. Selon la légende, ce port (col) aurait été le théâtre de la bataille qui opposa en 778 les Vascons à l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne, commandé par le fameux Roland. Un musée à ciel ouvert...

Cauterets : aux sources de la nature

Du Vignemale au lac de Gaube, du Pont d’Espagne à la vallée du Lutour, Cauterets jouit d’un environnement exceptionnel qui contribue à sa renommée. Mais cette station village, située au cœur du Parc National, est aussi connue pour les vertus de ses eaux thermales et l’excellent enneigement de son domaine skiable. La Balaguère a établi à Cauterets « le camp de base » de quelques-unes de ses plus belles randonnées, comme le programme "Rando et balnéo de Cauterets à Gavarnie". Un bien-être à l’état pur Bienfaisantes et relaxantes, les eaux de Cauterets sont appréciées depuis l’époque gallo-romaine. Naturellement chaudes et soufrées, elles sont souveraines pour le traitement de la rhumatologie...

Niscle et Ordesa : hautement fascinants, profondément différents

Niscle et Ordesa : hautement fascinants, profondément différents

Depuis toujours, il y a deux Pyrénées. Celles du Nord et celles du Sud. D’un côté, dominent le vert des pâturages et des forêts profondes, l’influence océane, les lacs et les cascades. De l’autre, la chaude lumière d’Hispanie, et une vertigineuse beauté, qui, sous des cieux presque méditerranéens, donnent à toute escapade un air de vacances sitôt la frontière passée… Parmi les merveilles naturelles du Haut Aragon deux profondes entailles, modelées par les anciens glaciers ou les rios, suscitent l’admiration… Elles font partie du site Pyrénées – Mont Perdu, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. La Balaguère y  propose un voyage inoubliable, une traversée des canyons d'Ordesa au...

Bagnères-de-Luchon : la montagne en majesté

Bagnères-de-Luchon : la montagne en majesté

Surnommée depuis toujours « la reine des Pyrénées », cette cité deux fois millénaire justifie pleinement son titre au regard de ses nombreux atouts. Située au pied des plus hauts sommets de la chaine, la ville se distingue par son riche patrimoine, son côté nature, et une offre unique autour du bien-être, des sports d’été et d’hiver, de la culture et des loisirs… La Balaguère a choisi Luchon comme point de départ ou d’arrivée de quelques-unes de ces randonnées parmi lesquelles la mythique traversée des Pyrénées par le GR 10. Les Romains, fervents adeptes de la thérapie par le bain y développent le thermalisme au 1er siècle avant JC. Puis pendant une longue période, la réputation des eaux...

Cirque de Troumouse : la nature dans toutes ses dimensions

Cirque de Troumouse : la nature dans toutes ses dimensions

Non loin de Gavarnie, se trouve un autre amphithéâtre qui, sans avoir la renommée de son célèbre voisin, s’enorgueillit néanmoins d’être l’un des plus vastes d’Europe. Au Quaternaire, les glaciers et l’eau ont sculpté ses parois dont certaines atteignent plus de mille mètres de hauteur. Troumouse, c’est l’un des fleurons du Parc National des Pyrénées : une immense arène de 11 km de circonférence et de 4 km de diamètre ! Si une route à péage permet d’accéder à l’entrée du cirque, c’est à pied depuis Héas qu’il faut le rejoindre pour mieux appréhender, au rythme de ses pas, sa découverte et son immensité. Une randonnée bien évidemment inscrite au catalogue de la Balaguère. Héas est un hameau...

Le cirque de Lescun : itinéraires d’un marcheur gâté

Le cirque de Lescun : itinéraires d’un marcheur gâté

Au cœur de la vallée d’Aspe se niche l’un des plus beaux décors des Pyrénées françaises. Un chef d’œuvre de la nature, mariage d’harmonie, de délicatesse et d’esthétique. Sur l’une des marches de ce grandiose amphithéâtre, repose Lescun, village authentiquement béarnais, heureusement préservé du tourisme de masse. Depuis cette merveille de l’architecture montagnarde, s’ouvre à la ronde, un admirable paysage bocager et forestier, délimité par une couronne de cimes calcaires qui contribue à la beauté des lieux. C’est un paradis de la randonnée à pied, à raquettes ou à ski. La Balaguère y propose quelques-unes des ses plus belles balades, notamment "Lescun- Arrens-Marsous en liberté sur le...

L’Aneto, le Mont Blanc des Pyrénées

L’Aneto, le Mont Blanc des Pyrénées

Avec ses 3 404 m d’altitude, le Pic d’Aneto est le plus haut sommet de la chaîne des Pyrénées. Sa consonance hispanique ne laisse aucun doute : c’est bien en Espagne, dans le massif de la Maladeta, que trône le géant aragonais ! A ses pieds, comme pour lui rendre hommage, un glacier étincelant, le plus grand des Pyrénées. Malgré son recul constant, celui-ci comporte encore de nombreuses crevasses. C’est l’une d’elle qui engloutit en 1824, un guide de Luchon. Son corps réapparut en 1931, plus d’un siècle plus tard ! Le décor est planté. Enfin, celui des hautes cimes et de la minéralité que soulignent les arêtes, les aiguilles et les amas de rocs. Mais pour prendre la mesure du tableau dans...

Le Parc national des Pyrénées

Le Parc national des Pyrénées

Le Parc national des Pyrénées s’étire d’ouest en est sur une centaine de Km à vol d’oiseau. Il fait frontière avec l’Espagne sur toute sa longueur. Administrativement parlant, le parc national des Pyrénées est subdivisé en deux parties bien distinctes. Le randonneur lambda n’y voit aucune différence. Seules quelques têtes d’isards sur fond blanc peintes sur les rochers signalent le passage de l’un à l’autre. La zone cœur comprend le parc proprement dit, et en périphérie on trouve la zone d’adhésion, où se déroulent la vie économique et l’habitat permanent. Le Parc national des Pyrénées intègre plusieurs vallées aux personnalités très différentes. Le pastoralisme traditionnel est très...

Le Parc naturel des vallées occidentales

Le Parc naturel des vallées occidentales

Un territoire à découvrir aux confins de la Navarre et de l’Aragon. Il existe sur le versant espagnol des Pyrénées un territoire à découvrir. Pour sa richesse, il est classé « Parc naturel des vallées occidentales ». Les 27073 hectares que compte ce vaste territoire englobent les vallées d’Ansó, Hecho, Aragüés del Puerto et Borau. Ici plus qu’ailleurs, le développement urbanistique a été bien moins agressif que dans d’autres vallées. Les villages ont su garder leur authenticité. Le parc se situe aux confins de la Navarre et de l’Aragon, de l’autre côté de la frontière. Côté français, il voisine avec le massif du pic d’Anie et le cirque de Lescun. Il fait frontière avec la France au niveau...

L’étonnante vallée d’Aygues Tortes

L’étonnante vallée d’Aygues Tortes

La vallée d’Aguas Tuertas (en français, ou béarnais : Aygues Tortes) est surprenante à plusieurs titres. En premier lieu sa une platitude absolue, mais aussi l’impressionnante concentration mégalithes datant de l’époque néolithique. La vallée d’Aygues Tortes est parcourue par le río Aragón Subordan dont la source se trouve quelque part prés du Puerto de l’Escale (1663 m) au voisinage du lac d’Estaens. Elle est dominée sur sa droite par les crêtes d’Arlet. Après un parcours de tout repos jusqu’à la Casa de la Mina, le río Aragón décrit un brusque coude, pique au sud et s’encaisse brusquement dans la Boca de l’infierno. La platitude de la vallée s’explique par son comblement par la géologie....

La Cuenca de Nocito en Sierra de Guara

La Cuenca de Nocito en Sierra de Guara

Nocito, un havre de paix. La Cuenca de Nocito est une vaste dépression géologique correspondant à la haute vallée du Rio Guatizalema et ses affluents. Avant de s’encaisser dans les gorges qui ferment l’aval de la vallée, le Guatizalema recueille les eaux de la Pillera, petit barranco très propice à la randonnée aquatique familiale. Une couronne de sommets entoure la Cuenca de Nocito. Avec ses 2077m le Tozal de Guara domine largement tous les autres. Son austère face nord est souvent couverte de neige. Les autres sommets sont plus modestes mais non dénués d’intérêt. Parmi eux le Tozal de San Andres et la Cruz del Santo. L’habitat est concentré sur 3 villages et SanUrbez. Jusqu’à l’arrivée...

La Rhune

La Rhune

Du haut de ces 905 m, la Rhune se voit de partout. Son sommet est repérable entre tous grâce à son antenne lui valant l’amusant sobriquet de pic Ogino. Seul le massif des 3 couronnes pourrait lui faire de l’ombre. Mais il a contre lui d’être moins accessible. La Rhune est au carrefour de la France et de l’Espagne mais aussi des provinces basques du Labourd, du Guipúzcoa et de la Navarre. Toutes ces limites se partagent le sommet comme un gâteau basque. Le panorama offert par La Rhune est véritablement exceptionnel. Elle baigne ses pieds dans la baie de St Jean de Luz. C’est une véritable photo aérienne qui prend dans son champ le littoral jusqu’à Biarritz. Plus loin, le regard court...

Le trou du Toro dans les Pyrénées

Le trou du Toro dans les Pyrénées

Le Trou du Toro est-il la véritable source de la Garonne ? Le trou du Toro, alias Forau dels Aigualluts, est un lieu mythique des Pyrénées, à découvrir dans la randonnée "Séjour exceptionnel au pied de l'Aneto" par La Balaguère. Sa réputation doit beaucoup aux manuels scolaires qui situent à cet endroit les sources de la Garonne. Il donne à voir une curiosité géologique, un trou de 70 m sur 40 m dans lequel disparaissent les eaux du torrent des Barrancs issu des glaciers de l’Aneto juste au-dessus de vos têtes. Le Trou du Toro improprement appelé ainsi serait de son vrai nom le Forau dels Aigualluts. Les guides de Venasque qui l’aurait baptisé de la sorte trouvant l’appellation plus...

La rando de Collioure à Cadaques

La rando de Collioure à Cadaques

La randonnée aux 5 sens La randonnée Collioure Cadaques, "Colcad" pour les intimes, est un itinéraire hors normes qui relie deux pays unis dans la même culture catalane. Séjour phare de La Balaguère, c'est un circuit à succès dont les dates affichent souvent complet en été. Un nouvel itinéraire a donc été créé, par les sentiers du littoral, tout aussi beau et qui s'adresse davantage aux marcheurs débutants. La partie française se développe le long de la Côte Vermeille puis se prolonge en Espagne par une partie sur la Costa brava (côte sauvage). Elles ont en commun d’offrir les charmes d’une côte profondément découpée, derniers soubresauts des Albères avant leur plongée définitive dans la...

Le chemin de la Mâture

Le chemin de la Mâture

Situé en vallée d’Aspe sur le GR10, le chemin de la Mâture est un des fleurons français des itinéraires de randonnée. Dès potron-minet le randonneur encore endormi, quitte Etsaut pour la longue montée de la Baigt de Sencours. Face à lui se dresse la silhouette peu amène du fort du Pourtalet. Subitement, le large sentier bifurque, pour se faufiler dans une gorge étroite. Les bien nommées "Gorges de l’Enfer". Le chemin de la Mature apparaît alors sans crier gare. Le sourd vrombissement du gave monte de l’abîme. Cueilli à froid, le randonneur pose généralement son sac au prétexte d’attendre les retardataires, prendre une photo, boire un coup et examiner la situation. La falaise de calcaire...

Étonnant barrage du lac de Migouelou

Étonnant barrage du lac de Migouelou

Le barrage du lac de Migouelou est dans son genre un ouvrage d’art. Contrairement à ses confrères, c’est un barrage à voûtes multiples, unique dans les Pyrénées. Ce choix de construction n’est pas une fantaisie d’architecte un tantinet foldingue. Il a été dicté par la topographie particulière des lieux. D’ordinaire, les barrages sont construits dans un étranglement de la vallée. Le site de Migouelou ne le permettait pas. D’où l’idée de construire un chapelet de voûtes épousant les caprices du terrain. Ancrée sur deux piliers et agissant comme un mini barrage, chacune est indépendante de sa voisine. Elles sont 9 au total à retenir quelque 17 millions de m3 d’eau. L’ouvrage étonne par sa...

Pic du Balaïtous (3144 m), objet de convoitise

Pic du Balaïtous (3144 m), objet de convoitise

Roi du val d’azun, seigneur des Pyrénées, prince des abîmes, nœud de précipices, malgré ses superlatifs, le Balaïtous n’occupe pourtant que le 8 °rang sur la liste officielle des 3000 pyrénéens. Lot de consolation, il est le premier 3000 à se dresser à l’occident de la chaîne. Pour la HRP, c’est au Balaïtous que commence la vraie confrontation avec la haute montagne. Auparavant tout n’était que promenade de santé. Le Balaïtous n’est pas un « m’a-tu vu », loin s’en faut. Caché dans les replis de la haute chaîne, il sait se monter discret. Le Gabizos et le Pic du midi d’Arrens, ses 2 dauphins le dérobent aux regards. De la route du Soulor qu’il apparaît dans toute sa...

La Sierra de Guara : un monde à part pour la randonnée

La Sierra de Guara : un monde à part pour la randonnée

La Sierra de Guara est un véritable paradis pour la randonnée. Ce n'est pas pour rien que La Balaguère y a conçu de nombreux circuits. C’est un monde à part. On ne se sent pas véritablement dans les Pyrénées, tout en y étant. Climat, paysages, histoire et ambiance contribuent au dépaysement. On peut y marcher toute l’année. L’hiver, le printemps et l’automne sont les saisons les plus favorables. En été, le soleil est généreux. Il faut partir au petit matin et profiter de l’eau fraîche des canyons aux heures chaudes. Le massif est étendu. Une semaine est nécessaire pour en faire le tour. Les paysages sont réellement somptueux. L’érosion a taillé dans le vif et sculpté dans la montagne de...

Sierra de guara, la Mecque du canyoning

Sierra de guara, la Mecque du canyoning

Activité hybride entre la randonnée, l’escalade et la natation, le canyoning est accessible au plus grand nombre, de 7 à 77 ans. Le canyoning est né en Sierra de Guara dans les années 80 de l’autre siècle. Quoi qu’en disent les publicités racoleuses, la Sierra de Guara reste et restera la terre de prédilection du canyoning. Le canyoning appelé en Espagne « barranquismo », consiste à parcourir le fond des « rios » à pied ou à la nage, parfois au moyen de cordes. Un des plus grands plaisirs est de se glisser à l’intérieur des chaos qui, par endroits, obstruent le passage. Le jeu consiste alors à s’insinuer entre les blocs cyclopéens et à suivre au plus prés le fil de l’eau. Le mieux est...

Sierra de Guara : le Rio Véro, roi des canyons

Sierra de Guara : le Rio Véro, roi des canyons

Le Rio Véro est le plus célèbre des canyons de la Sierra de Guara. Sa réputation n’est pas surfaite. La plupart des programmes de La Balaguère en proposent la descente, comme le raconte le célèbre accompagnateur Franck Deleplace lors d'une interview sur le site de La Balaguère. Le Rio Véro traverse de part en part l’Est de la Sierra de Guara. Sorti des montagnes, il se jette dans le Rio Cinca à la hauteur de Barbastro. La descente du Rio Véro comprend plusieurs tronçons et se décline en plusieurs manières d’effectuer la descente. Les contemplatifs choisirent la manière douce, avec une randonnée le long du rio. En amont, une partie facile, quasiment à pied sec moyennant de temps en temps,...

La cheminée du Canigou

La cheminée du Canigou

La cheminée du Canigou est un de ces passages emblématiques qui font le piment de la Haute Route Pyrénéenne. Pour le randonneur ayant traversé des Pyrénées depuis l’Atlantique, l’ascension du Canigou est une consécration. La suite de la HRP n’étant qu’une descente en roue libre vers la grande bleue. Contrairement à d’autres passages célèbres, la cheminée du Canigou n’a rien de naturel. Elle doit son existence à l’invention de la dynamite découverte une trentaine d’années auparavant par Alfred Nobel. L’idée de « faire péter » le passage a germé dans l’esprit fécond de Charles Durier, Président du CAF, écrivain et alpiniste. Cet honorable et explosif cafiste n’en est pas à son coup d’essai....

Le château de Montségur

Le château de Montségur

À Montségur, le randonneur a rendez-vous avec l’histoire. De quelque endroit qu’il apparaisse, la première vision de Montségur est saisissante. Le randonneur marque l’arrêt, pose son sac et fouille à l’intérieur. Une photo s’impose. Pour le commun des mortels, Montségur et son bûcher sont le symbole du catharisme et de sa répression. Replantons le décor de l’époque. Nous sommes dans le premier tiers du XI° siècle, sous le pontificat de Grégoire IX. Les deux croisades menées contre les albigeois ont été des succès militaires, mais n’ont pas eu raison du catharisme. L’hérésie continue sa propagation dans les esprits. Excédée, l’église de Rome décide d’en finir. Le 18 février 1231, une bulle...

Des randonnées dans les Pyrénées avec La Balaguère

La Balaguère vous propose des randonnées accompagnées ou en liberté sur tout le massif pyrénéen : Pyrénées, Hautes-Pyrénées, Béarn, Pays Cathare, Pays Basque, Sierra de Guara, Aragon-Ordesa, Bardenas Reales, Pyrénées Orientales, Catalogne, Ariège. De la randonnée douce en famille ou à la thématique culturelle, en passant par le trek engagé et les ascensions des sommets de plus de 3000 mètres, découvrez des circuits pour tous niveaux et toutes envies.

Sur ce site Web, nous utilisons des outils propriétaires ou tiers qui stockent de petits fichiers (cookies) sur votre appareil. 

Vous avez le droit de choisir d’activer ou non les cookies statistiques et de suivi. En activant ces cookies, vous nous aidez à vous offrir une meilleure expérience.