L’Aster des Pyrénées

Un hôte rarissime et discret de nos montagnes.

Plante emblématique des montagnes pyrénéennes, objet de la convoitise de nombreux botanistes collectionneurs aux XIXe et XXe siècles, «  l’Aster pyrenaeus » parut longtemps une des plantes les plus rares des Pyrénées et des Cantabriques.

Au début des années 90, l’aster semblait au bord de l’extinction, avec seulement trois sites connus.

Il se présente comme une fleur de marguerite bleu à cœur d’or. Contrairement à l’aster des alpes, ras du sol, celui des Pyrénées est haut sur patte. Parfois un mètre. Jusqu’à pouvoir dresser sa corolle au-dessus de la végétation ambiante. Elle fleurit de fin août à septembre.

[portfolio_slideshow]

Des prospections récentes portent aujourd’hui à quinze le nombre de stations répertoriées en France et en Espagne.

Tenu par le secret, je ne peux dire où la trouver. Même sous la torture, je ne parlerai pas.
Dans ma grande bonté, je vais vous donne un indice. Une station est traversée par le GR10 et tout près d’Arrens.

Par Gérard Caubet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*