Le Pays Basque français réclame plus d’autonomie

Chevauchant les Pyrénées, le Pays basque se distingue par sa langue et sa culture aux particularismes très affirmés.
Remontons le cours de l’histoire. Le 12 janvier 1790, l’Assemblée nationale crée le département des Basses-Pyrénées en mettant dans le même pot le Béarn et le Pays Basque*. Plus tard, elles deviendront Atlantiques.

[portfolio_slideshow]

Cette réunion contre-nature sera le mariage de la carpe et du lapin.

L’antipathie entre les deux provinces est notoire. De nombreuses moqueries, railleries et autres blagues belge fusent de part et d’autres à la moindre occasion.

Par sa grande étendue, le département devient rapidement bicéphale. Alors que Pau est la préfecture officielle, Bayonne fait office de préfecture bis.

La partition depuis longtemps souhaitée, a toujours été refusée aux motifs les plus divers.
Une nouvelle opportunité pourrait venir de la future loi de décentralisation
Les élus basques appellent de leurs vœux la création d’une territoriale à statut particulier comme la Corse.

* Le pays basque français est constitué des trois provinces de langue basque, le Labourd, la Basse-Navarre et la Soule, ainsi que les terres gasconnes de Bayonne et de Bidache.

Par Gérard Caubet

Découvrez des randonnées dans le Pays Basque français avec La Balaguère, spécialiste des voyages à pied dans les Pyrénées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*