L’ortie

Voilà une plante précédée par sa mauvaise réputation. Comme nous les sexes de l’ortie sont distincts et comme nous elle a également ses bons et ses mauvais côtés.

OrtiesCommençons par les mauvais. Son arsenal de guerre est redoutable. Tout imprudent passant à portée d’ortie ressent une vive douleur et une furieuse envie de se gratter. Ses crochets de silice acérés et cassants comme du verre percent la peau avant d’y injecter quantité de produits urticants dont l’acide formique et autres joyeusetés.

Les bons côtés sont nombreux. Toute la plante est utilisée en médecine. L’usage le plus surprenant étant la flagellation contre les rhumatismes. No comment. Le purin d’ortie est connu en agriculture notamment chez les bios. Les jeunes pousses font d’excellentes soupes. Prévoir des gants pour la cueillette ou envoyer un copain.

Par Gérard Caubet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*