Les sommets des Pyrénées centrales

Dans les Pyrénées Centrales, il n’existe pas une liste des sommets de plus de 3000 mètres mais plusieurs. Tout dépend de la méthode de comptage. Celui qui ferait un inventaire de points cotés dépassant les 3000, trouverait 212 sommets.

La liste officielle étable par la très sérieuse UIAA (Union internationale des associations d’alpinisme) considère qu’un 3000 doit dépasser de 10 mètres le col qui le sépare du voisin. Vu de cette façon, on passe de 212 à 129 sommets dans les Pyrénées Centrales.
On peut discuter à l’infini sur ces critères mais ils ont le mérite d’exister !

D’Ouest en Est, la haute chaîne des Pyrénées Centrales commence au Balaïtous dans le Val d’Azun.

Balaïtous

Le Balaïtous

Juste à côté, les pics d’Enfer et d’Argualas au dessus des bains de Panticosa.
Plus loin le Vignemale que l’on peut faire au départ de Cauterets ou de Gavarnie.

Entre les deux se trouve la grande Fache avec chaque année un pèlerinage aux disparus en montagne.
Le Mont perdu se cache derrière Gavarnie. D’où son nom. On peut le prendre par Pineta ou de Torla par Ordesa.

Le Mont Perdu

Le Mont Perdu

La Munia et son célèbre couloir de la clé du curé, dominent le cirque de Troumouse.

Le Néouvielle. Bien que le pic ait donné son nom au massif, il n’est pas le plus haut. La palme revient au Pic Long qui en même temps le plus haut sommet entièrement en France.

Le massif Batoua et Batchimale sont des 3000 peu connus. Il faut aller les chercher en vallée d’Aure au fin fond de la vallée du Rioumajou.

Les Posets est le 2° sommet des Pyrénées après l’Aneto. Il est flanqué au sud par le massif d’Eriste aux airs de Néouvielle.

Du sommet de l'Aneto

Du sommet de l’Aneto

Les 3000 du Luchonais forment une barrière qui commence au Clarabide, passe au Periguero pour se terminer au pic de Boum.

La Maladeta littéralement les monts Maudits (mais tout le monde n’est d’accord) est un massif puissant dont le point culminant est l’Aneto est le plus haut sommet des Pyrénées.

Le Besiberi, borde le massif des Encantats au dessus du tunnel de Viella.

Le plus oriental des 3000 est le massif Montcalm dont le plus haut sommet, la Pique d’Estas est le toit de la Catalogne. Elle jouit à ce titre d’une grande vénération. Vous pouvez aussi consulter tous les sommets des Pyrénées Orientales.

En partant vers l’est arrivent les sommets d’Andorre. L’altitude va progressivement décroitre jusqu’à la Méditerranée. S’en est fini des 3000.

La zone des sommets de plus de 3000 mètres d’altitude est riche en lacs et paysages variés. Chaque massif offre un tour à faire en plusieurs jours. De nombreux refuges gardés facilitent la randonnée. Certains comme les tours du Néouvielle ou des Encantats sont de réputation mondiale.  La randonnée reine est la HRP (haute randonnée pyrénéenne) qui zigzague entre les sommets de la crête frontière. On peut aussi faire la traversée des Pyrénées à vélo.

Traversée des Pyrénées à vélo

Traversée des Pyrénées à vélo

Tout randonneur rêve de faire un sommet de plus 3000 mètres dans les Pyrénées. C’est symbolique. Une randonnée de La Balaguère propose de faire les plus beaux 3000 mètres des Pyrénées. C’est le must.

En général l’heureux élu paye son coup. Le nec plus ultra est la bouteille de champagne que l’on fait péter au sommet. Ce n’est pas toujours possible. Au refuge ça peut le faire aussi. Mais dans tous les cas, jamais au retour dans la vallée.

Par Gérard Caubet

Découvrez des randonnées dans les Pyrénées Centrales proposées par La Balaguère.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*